vendredi 4 mars 2011

Montigny dans une zone de recherche d’hydrocarbures ?


Le gaz de schiste défraie la chronique depuis quelques temps. Malgré le moratoire actuel sur les travaux de terrain liés aux gaz et pétrole de schiste (voir article dans Libé Sciences http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/02/gaz-de-schiste-tous-les-travaux-suspendus.html), les demandes de permis de recherches d’hydrocarbures se poursuivent.
Après avoir obtenu un permis en Seine en Marne par simple arrêté ministériel, la société Toréador Energy France (dont le vice président n’est autre que le frère de Patrick Balkany, député UMP et proche de Sarkozy) à déposé une demande de permis de recherche pour une zone reliant Mantes la Jolie, Sartrouville, Versailles et Rambouillet. Montigny, ainsi que l’ensemble de la Communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines se trouve dans cette zone. Pourtant, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET affirme avoir obtenu un « consensus de l’ensemble des acteurs pour suspendre les travaux d’exploration des gaz de schiste et de fracturation hydraulique et pour mieux associer les élus et la population« (sic). Les représentants de Toreador Energy France étaient bien présents à la réunion convoquée par la Ministre et qui a abouti à ce consensus.

La méthode de recherche dite par fracturation hydraulique (utilisée dans le cas du gaz de schiste), pose de très nombreuses questions et est largement critiquée pour les pollutions engendrées (gaz à effet de serre, pollution des nappes phréatiques).

Nous exigeons que l’obtention de ce permis soit soumise au débat public.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire