mercredi 29 février 2012

Les salaires de nos dirigeants - bientôt solidaires !

Pour ceux qui penseraient que nos dirigeants d'entreprises françaises jouent bien la carte de l'éthique, nous ne pouvons que vous conseiller la consultation d'une enquête sur le site du Journal du Net 
Sur les chiffres de 2010, près de 90 d'entre eux seraient taxables à 75% sur la tranche au delà de 1 M€, et gageons qu'ils ne se sont pas oubliés en 2011 ! 

Et regardez les augmentations qu'ils se sont octroyés entre 2009 et 2010 : comparez-les aux résultats des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) pour leurs groupes... 

C'est édifiant comme, en effet, ils font pour la plupart d'entre eux, vraiment preuve d'éthique !

Ne passez pas à côté du débat démocratique !

C’est une séquence un peu particulière qui s’ouvre sur le plan politique dans notre pays.

Séquence au combien essentielle qui va nous mener jusqu’en juin avec l’élection présidentielle, les 22 avril et 6 mai puis les élections législatives, les 10 et 17 juin.

Notons-le de suite : le premier tour de l’élection présidentielle tombe au milieu des vacances scolaires. Si vous partez ou si vous êtes, pour quelle que raison que ce soit, dans l’incapacité de vous déplacer, n’oubliez pas que vous pouvez donner procuration à toute personne qui vote sur la commune. La démarche est assez simple, si vous avez des questions sur la procédure, n’hésitez pas à nous contacter.

Des militants à votre rencontre
Durant ces semaines qui nous séparent des scrutins, nous serons nombreux à aller à votre rencontre : sur les marchés, dans des gares, dans des réunions publiques, en porte à porte… C’est une tradition fortement ancrée dans les partis de gauche : nous sommes des partis de militants et privilégierons toujours le contact direct entre citoyens. Nous savons que dans notre société la tentation du repli sur soi est grande et que ces démarches militantes en surprennent plus d’un. Bien sûr chacun est  capable d’aller chercher l’information, bien sûr, il existe ces outils extraordinaires que sont les sites, blogs, réseaux sociaux pour s’informer et même débattre. Pourtant, quoi de plus normal que de se parler, tout simplement ?

mardi 28 février 2012

Merci l’agglomération !

Les différents discours des cérémonies de vœux ont cet avantage qu’ils permettent de faire le point sur les projets portés par les villes et l’agglomération de Saint-Quentin. Le maire de la commune s’est plié à l’exercice en déroulant les aménagements en cours et à venir sur la ville. Il a salué, notons-le, la qualité du travail conduit avec la Communauté d’agglomération mais a oublié de dire l’essentiel. 

Déjà à l’occasion du vote du budget, nous avions pu noter que  suite au pacte financier arrêté entre les maires des 7 communes et l’agglomération, la part reversée à Montigny par celle-ci est en  augmentation en 2012 quand le financement de l’Etat, lui, ne cesse de baisser. Mais autre constat, l’agglomération continue de jouer son rôle d’investisseur et d’aménageur  : tous les gros projets actuels sur la commune sont portés et financés pour l’essentiel par la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Un exemple : la rénovation du pôle gare


Depuis juin 2011  les travaux ont commencé à la gare de Saint-Quentin. Il s’agit d’un vaste projet qui permettra de reconfigurer entièrement la gare et ses accès. Depuis sa création, la gare de Saint-Quentin n’avait vécu aucun renouvellement fort alors même que le trafic quotidien a été multiplié par deux depuis les années 70 avec plus de 70.000 personnes par jour. 

Budget municipal 2012

Le 12 décembre 2011 le conseil municipal de Montigny le Bretonneux a adopté le budget primitif de l'année 2012. Temps fort de la vie d'une collectivité, le vote du budget traduit une volonté politique.

Autosatisfaction du Maire
Comme tous les ans, nous avons eu droit à une séance d'autosatisfaction du maire sur sa gestion rigoureuse,  l'absence  de  dette,  la  fiscalité  qui n'augmente pas etc. tout cela malgré la crise, sans oublier les critiques envers la Communauté d'Agglomération  (dont  il  semble  oublier  qu'il  en  est un des vice-présidents) ou le fonds de solidarité régionale.

S'il est vrai que l'on n'est jamais si bien servi que par soi-même, cela ne doit pas empêcher les Ignymontains de garder les yeux ouverts et d'examiner les (in)cohérences.

Examinons quelques points :
La  dette  de  Montigny  est  effectivement  faible.