mardi 24 avril 2012

Changer de majorité, construire l’alternative,

Au soir du 22 avril, nous nous sommes réjouis, comme beaucoup de Françaises et de Français, de la dynamique pour une alternance politique et de l’espoir de changement. Après un quinquennat marqué, entre autres, par la destruction systématique de notre modèle social, par les affaires les plus troubles, par le mépris de l’environnement, il est nécessaire d’amplifier la vague d’espoir qui sera en capacité de transformer et d’adapter notre société en prenant en compte les aspirations sociales et les enjeux environnementaux. 


A Montigny, la gauche est arrivée en tête à l’issue de ce premier scrutin et progresse de plus de 13 points par rapport au premier tour de 2007.
Nous sommes bien sûr satisfaits de ce résultat. En revanche comment ne pas noter, en le regrettant, la progression du vote pour l’extrême droite qui, même s’il reste en dessous de la barre des 10%, a vu son score multiplié presque par deux dans notre commune. Chaque expression démocratique doit être respectée. Mais nous serons toujours choqués et malheureux, comme républicains attachés aux valeurs humanistes de notre République, de constater que certains de nos concitoyens imaginent trouver des réponses à leurs problèmes dans le vote pour un parti dont les propositions sont des impasses et les idées en contradiction compète avec les fondements de notre démocratie. Comment ne pas déplorer que l'actuelle majorité reprenne les mêmes thèmes et le condamner ? 

A ce jour rien n’est fait et l’histoire n’est pas écrite. Une majorité de suffrages s’est portée au premier tour sur les candidats de gauche et écologistes, laissant augurer un changement mais, en définitive, c’est bien le choix que vous ferez le 6 mai, par votre vote, qui déterminera ce que sera l’avenir pour notre pays. 

Les chantiers qui devront être ouverts par le prochain président de la République sont nombreux. Mais si le président donne la direction politique qu’il souhaite pour le pays, le cœur de notre démocratie reste l’Assemblée Nationale. Emanation de la souveraineté nationale, elle doit redevenir un lieu d’échanges et de débats, Elle sera renouvelée en juin, nous la souhaitons respectueuse de la pluralité des sensibilités et de la complémentarité des projets portés par les différents partis de la gauche et des écologistes. Nous vous invitons donc au-delà du 6 mai à vous intéresser et à participer aux réunions et aux rencontres qui seront proposées par les différents candidats de notre circonscription. 

Bien sûr, au delà de cette séquence électorale, structurante pour le pays et notre territoire, notre groupe est déterminé à mettre en place, à Montigny aussi, les conditions d’une alternative politique. Mais c’est une autre histoire que nous vous proposons d’écrire ensemble dans les mois qui viennent !

[La tribune de nos élus du groupe "Construire l'avenir ensemble" parue dans le numéro de mai 2012 de l'Ignymontain]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire