vendredi 23 novembre 2012

Le futur camp d'entraînement du PSG aiguise les appétits

Lu dans Métro en date du 22 novembre (voir l'article et la vidéo de l'interview de  Mchel Laugier !) :
FOOTBALL - Il n'y a pas que dans le championnat de France que le PSG sait entretenir le suspense. Depuis plusieurs mois, la construction du nouveau camp d'entrainement du PSG fait l'objet d'intenses tractations et tous les acteurs publics s'en mêlent. Depuis quelques jours, silence radio de la part des différents acteurs. La décision semble être imminente.

Le PSG va-t-il faire des infidélités à Saint-Germain ? La ville estl e berceau historique du club, mais pourrait se voir déposséder du camp des Loges, installé là depuis 1904. Les nouveaux dirigeants qataris rêvent en effet d'un camp d'entraînement ultra-moderne à la hauteur de leurs ambitions. Depuis, plusieurs communes des Yvelines (78) veulent récupérer le juteux marché. La décision, initialement prévue pour être prise en septembre, a déjà été retardée à de nombreuses reprises.

Poissy : Un outsider devenu favori 
A la fin du mois d'octobre, deux dossiers font figure de favoris : Saint-Germain en-Laye et Montigny. L'un est le berceau historique du club, soutenu par la mairie de Paris et dispose de friches inutilisées de 60 hectares. Le dossier est porté personnellement par le maire, Emmanuel Lamy (UMP), qui a même créé une page Facebook de soutien au projet. De l'autre côté, Montigny-le-Bretonneux est à 25 minutes du Parc des Princes et est situé sur une base de loisirs à proximité d'un centre médical flambant neuf.

Mais depuis quelques semaines, un outsider a refait surface : Poissy, dont le dossier aurait attiré l'attention des Qataris. Même si à la mairie on ne veut pas s'exprimer avant la décision, on souligne que "le projet est soutenu par la population". Le maire de Poissy a d'ailleurs fait, en toute discrétion, une petite viste au Milan Lab il y a quelques semaines. Ce camp d'entraînement, équipé d'un centre médical dernier cri est le modèle de référence des Qataris. Ancelotti, Leonardo ou Ibrahimovic sont d'ailleurs des anciens du club et lors de sa blessure, Tiago Silva est retourné se faire soigner là-bas. 
Les agriculteurs s'en mêlent 
Seul point noir : le terrain envisagé est situé sur des terres agricoles. Les agriculteurs sont même montés au créneau en début de semaine. "Le plateau des Alluets est protégé depuis des décennies ! Avant de taper dans les terres agricoles, allons prendre des terres inexploitées, comme à Saint-Germain !" critique Patrice Sevret, de la chambre d'agriculture d'Ile-de-France. 
Mais un amendement de la région est venu le requalifier en "zone de loisirs", officiellement, pour la région "pour qu'aucun dossier de soit défavorisé".

Pour le moment, pas d'indice sur une décision qui tarde à venir. Le PSG assure que la décision sera prise "avant la fin de l'année". En attendant, les dirigeants pensent aussi au bâti existant. Un étage supplémentaire vient d'être ajouté sur l'un des bâtiments du Camp des Loges pour construire une cuisine, pour un peu plus d'un million d'euros. Les joueurs ont d'ailleurs été expressément priés d'y déjeuner les jours d'entraînement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire