dimanche 27 janvier 2013

Futur camp des Loges : le PSG cherche de nouveaux terrains

Dans le Parisien daté du 27 janvier, nous relevons sous la plume d'Arnaud Hermant l'annonce d'un possible rebondissement du dossier !

Que se passe-t-il concernant le futur centre d’entraînement du PSG ? L’annonce du choix du site qui accueillera le Milanello à la parisienne ne cesse d’être repoussée. Prévue initialement à l’automne dernier, la communication a été décalée à fin décembre 2012 puis à janvier 2013. Et voilà maintenant que le verdict vient d’être encore ajourné… 
Pourquoi? Selon certaines sources, les responsables parisiens attendent l’élection du nouveau président de la chambre d’agriculture d’Ile-de-France jeudi prochain. 
Mais, plus vraisemblablement aujourd’hui, l’explication se trouve ailleurs. Les dirigeants ne sont simplement pas satisfaits, pour diverses raisons, des trois dossiers qu’ils avaient pourtant présélectionnés il y a quelques semaines : les sites de Saint-Germain-en-Laye, Poissy et Montigny-le-Bretonneux. 
A tel point d’ailleurs qu’ils viennent de mandater un promoteur immobilier pour trouver de nouveaux espaces susceptibles de leur convenir davantage pour installer leur centre de la performance. Et, pour une fois, ces nouveaux hectares pourraient ne pas être situés dans les Yvelines. Ce qui constituerait une vraie rupture avec l’histoire du club. 
« On n’est au courant de rien, confie un élu de Saint-Germain-en-Laye. Plein de rumeurs circulent sans que le PSG ne nous donne de réponse. Cela sent mauvais. » Du côté de Montigny-le-Bretonneux, même manque d’information : « On n’a plus de nouvelles depuis plusieurs jours. Si ça traîne, il y a deux possibilités : soit le PSG cherche ailleurs, soit il a tranché, mais ne veut pas communiquer trop vite », croit savoir un proche de cette candidature. Seul Poissy se montre optimiste. « Le dossier suit son cours. La ville de Poissy a des contacts avec l’actionnaire qatarien et le propriétaire des terrains avec Jean-Claude Blanc », nous confie Karl Olive, conseiller général des Yvelines et soutien de la première heure de Poissy. Malgré cet optimisme, le PSG étudie donc d’autres solutions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire