mardi 21 octobre 2014

Logement : Montigny mérite mieux

Montigny est sanctionnée

Nous venons de l'apprendre, Montigny devra verser à l'Etat une somme d'environ 130.000 € pour l'insuffisance de ses efforts en matière de logement social. Le coup est rude mais, n'en déplaise à la majorité municipale, il était prévisible tant nous avons alerté ces dernières années sur la nécessité qu'il y avait à mieux répondre aux besoins des Ignymontains.

Car oui, nous l'avons dit et nous le redisons, il devient de plus en plus difficile de se loger à Montigny. Pensons à tous ces Ignymontains qui sont arrivés au début de l'aventure de la ville nouvelle et qui n'étaient pas forcément des plus fortunés : 30 ans après, ils sont souvent toujours là, mais leurs enfants qui ont grandi à Montigny et qui pourraient à leur tour venir y fonder une famille, ne le peuvent plus. Pensons aussi à ces parents isolés qui sont contraints de quitter notre cité bien qu’ayant des revenus de classe moyenne. Enfin, tous ceux qui viennent travailler sur notre territoire pourraient venir l'habiter, plutôt que de contribuer malgré eux à l'aggravation des problèmes de pollution et de saturation des transports que nous connaissons.

Débattre en conseil municipal…


C'est pour faire part de notre préoccupation que nous sommes intervenus en conseil municipal le mois dernier. Mais que croyez-vous qu'il advînt ? Un débat serein et constructif, entre tous les conseillers municipaux ? Point ! Il fut plutôt reproché à celle qui posa la question, une jeune femme... d'être jeune... et femme. Quand on est jeune, le maire n'autorise pas à parler du logement parce que tout était déjà écrit avant sa naissance. Et quand on est une femme, il est certain pour le maire que la question a été rédigée par quelqu'un d'autre. Réaction misogyne d'un autre âge ?… c'est pourtant à l’expression de cette triste vision de la démocratie que nous avons été contraints d'assister.

Plutôt que de s'énerver sur son opposition quand elle est pertinente, comme ce fut encore le cas lors du dernier conseil municipal et même s'il est toujours intéressant pour nous de savoir quand nous visons juste, il faut maintenant revenir à des échanges apaisés et constructifs. C'est dans cette perspective que nous proposerons, lors du prochain conseil municipal, une réflexion sur l'encadrement des loyers sur notre territoire.

… de l’encadrement des loyers


Comme cela se pratique en Allemagne, il ne s'agit pas de spolier les propriétaires, mais de redonner un sens aux relations entre propriétaire et locataire. Que les premiers cherchent à rentabiliser leur investissement, c'est normal et nécessaire pour encourager la construction de nouveaux logements chaque année. Mais que cette logique vertueuse laisse sa place à des pratiques visant à prélever des loyers toujours plus hauts, sans rapport avec le coût réel et au détriment de ceux qui n'ont pas la possibilité de se rendre propriétaire, cela mérite que la question soit posée entre tous les acteurs concernés.

[La tribune de nos élus du groupe "Montigny à venir" à paraître dans le numéro de novembre 2014 de l'Ignymontain]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire