lundi 1 décembre 2014

Retrouver le goût de la citoyenneté

Des nouvelles formes de démocratie

De nouvelles formes d'expression de la citoyenneté émergent, bousculant les habitudes dans l'exercice de la démocratie au quotidien. Nous les avons déjà évoquées dans cette tribune : le mouvement des villes en transition, ou encore Alternatiba qui rassemble toutes celles et ceux qui pensent que la société doit évoluer pour prendre en compte les enjeux énergétique et climatique, en pensant d'abord à celles et ceux qui sont les plus fragilisés par les crises. De fait, tout près de chez nous, à Elancourt, la mobilisation d'un collectif citoyen « les Amis de la revanche » et des élus de gauche à la CASQY a permis l'arrêt du projet de piste de ski sur le point culminant de l'Ile-de-France.

A Montigny, que ferons-nous des Conseils de Quartier ?

A Montigny, les Conseils de quartier sont une initiative heureuse à porter au crédit de Nicolas About. Alors qu'ils viennent de se mettre en place pour les 6 prochaines années, nous exprimons notre souhait de les voir assumer un véritable rôle de démocratie participative tournant le dos à la tentation de « courroie de transmission » de la municipalité ou de « voix de son maître » dans les quartiers. L'abondance de candidatures est de bon augure et nous faisons a priori confiance aux élus de chaque conseil, pour qu'ils sachent collectivement vivifier cette démocratie de proximité. Ils doivent être à l'écoute des besoins des habitants et favoriser les initiatives citoyennes.

La rénovation du parc du Poirier Saint-Martin est un bon exemple de l'action possible des conseils de quartier. Les élus du conseil du Village se sont mobilisés pour interroger la population et pour infléchir le projet de manière à ce que l'avis des habitants soit pris en compte.

Accueillir et inclure tous les habitants

Malheureusement, le manque de participation des électeurs au scrutin, la parodie de scrutin dans certains quartiers, la forme et l’esprit du règlement intérieur sont au contraire inquiétants. C'est probablement le reflet d'une citoyenneté à deux vitesses : d'une part ceux qui sont implantés et actifs, de l'autre ceux qui ne se sentent pas concernés par les affaires de la cité. Nous n'oublierons jamais notre rôle d'élus : nous assurer qu'aucun habitant ne soit laissé de côté. En ces périodes troublées où les valeurs de solidarité sont mises à mal et souvent réduites à un réflexe de repli identitaire, il est important de chercher à être le plus inclusif et rassembleur possible. C’est dans cet esprit que nous, élus de « Montigny à venir », proposons que les réunions des conseils de quartier soient ouvertes à tous les habitants du quartier… comme les conseils municipaux sont ouverts, règlementairement, à tous les habitants.


Pour l’équipe des élus de « Montigny à venir », Vivien Gasq et Jean-Luc Manceau

[La tribune de nos élus du groupe "Montigny à venir" à paraître dans le numéro de décembre 2014 de l'Ignymontain]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire