mardi 24 février 2015

Curieux débat d'orientation budgétaire à la CASQY !

L'organisation d’un débat d’orientation budgétaire est une obligation légale qui a pour but de donner à tous les élus les moyens de réfléchir collectivement au budget de la collectivité. Il doit avoir lieu dans les deux mois qui précèdent le vote du budget. Dans cette période particulière, où une nouvelle majorité arrive aux responsabilités alors que les contraintes budgétaires sont lourdes, se donner les moyens d’un débat de qualité pour comprendre d'où l'on part et où on veut aller était, plus qu’une obligation légale, une nécessité démocratique. 


Or, à quoi a-t-on assisté lors du dernier conseil d'agglomération ? Un simulacre de débat, sans orientation et sans perspective claire sur le budget à venir. Contrairement à ce qu’on était en droit d’attendre il n’y a pas eu de projection sur l’évolution des dépenses et des recettes et leur répartition, pas de mise en perspectives concernant la dette de la collectivité et son évolution, pas de projection non plus concernant les investissements et leur programmation.

Rien donc sur les projets et les priorités pour Saint Quentin-en-Yvelines. En revanche nous avons eu droit pendant quarante minutes à un pseudo-cours d’économie dont le sujet était visiblement "le capitalisme et ses vertus dans le temps et l’espace" mais dont le lien avec le débat du jour n'était pas franchement apparent. Bref nous avons perdu notre temps à écouter des inepties alors que nous devions, comme élus, travailler sur ce qui est notre responsabilité, responsabilité majeure que nous confient nos concitoyens : la manière dont nous allons utiliser en 2015 l'argent public pour le bien de la collectivité. 

Beaucoup de nos questions sont donc restées sans réponse. Alors oui nous sommes inquiets pour le futur budget de l'agglomération de Saint Quentin-en-Yvelines : inquiets quand on nous dit que les audits commandés qui doivent accompagner la réflexion sur le budget ne sont toujours pas à disposition, quand on nous parle de se recentrer sur des compétences sans jamais qu’on ne nous précise de quelles compétences il s’agit et sans nous dire ce que cela signifie pour les autres secteurs, inquiets quand dans des domaines structurants pour l’agglomération, aucun échange préparatoire n'a été organisé avec les vice-présidents qui en ont la charge. Un conseil des maires sur le budget soit être organisé : dont acte, mais il y a urgence. Il faut que la droite dise ce qu'elle veut faire pour 2015 rapidement, que se dissipe l'idée qui se diffuse d'un budget que l'on cache; de quoi a-t-elle peur ? Dire ce que sont ses choix à quelques jours des élections départementales ?

Les conseillers communautaires de gauche

Paru dans  le numéro de SQYMAG n°03 de mars 2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire