mardi 17 février 2015

Elections départementales : non au grand chelem annoncé par l'UMP !

Pour faire échec à l'ambition de l'UMP, Pierre Bédier, de réaliser le grand chelem sur les Yvelines, toutes les forces humanistes, solidaires et écologistes qui se retrouvent dans ACiMA, présentes à ces élections doivent mobiliser les citoyens du canton de Montigny-Guyancourt, les ramener aux bureaux de vote, et se réunir en cas de second tour.
Le risque existe, tel que le rappelle le journal Le Monde dans son édition de ce week-end :
Dans ce bastion de l’UMP, Pierre Bédier a repris son fauteuil de président du conseil général en avril 2014, avec la prétention de « réussir le grand chelem » aux départementales. Le principal obstacle à son ambition pourrait venir de la poussée du FN, susceptible de se maintenir au second tour dans plusieurs cantons, avec une chance de ravir à la gauche ceux de Limay et de Trappes et de gagner le nouveau canton des Mureaux. M. Bédier, candidat face au maire FN de Mantes-la-Ville, Cyril Nauth, ne s’imagine guère battu, en revanche, en cas de duel probable au second tour face à ce dernier. Le PS aborde le scrutin fragilisé par ses défaites aux municipales. Il pourrait perdre, au profit de l’UMP et de l’UDI, les cantons de Saint-Cyr-l’Ecole, de Plaisir, de Conflans-Sainte-Honorine, de Montigny-le-Bretonneux et de Maurepas. L’UMP a conquis ces trois dernières communes en 2014.En savoir plus sur le site du Monde

Aucun commentaire:

Publier un commentaire