mercredi 8 juillet 2015

Rideau sur le vivre ensemble

Faisant suite à la pétition que nous vous signalions dans notre aticle "Habitants oubliés, associations méprisées, culture sacrifiée" en date du 26 mai, nos camarades du Parti Socialiste nous ont fait parvenir le tract qu'ils distribuent ce début juillet sur la ville nouvelle.

Habitants oubliés 

La nouvelle majorité de droite de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY) a dévoilé le budget de l’agglomération, préparé en catimini depuis de nombreux mois. 
La CASQY fait volontairement le choix de sacrifier les habitants de Saint-Quentin-en-Yvelines en s’attaquant à ce qui a fait l’identité de notre agglomération depuis quarante ans : ses services et équipements de proximité, le caractère social et solidaire de son projet, le dynamisme de ses acteurs associatifs et culturels. Le budget de l’action sociale est ainsi amputé de 210 832 € !

Culture sacrifiée 

Les attaques sont particulièrement concentrées contre le monde culturel, domaine sacrifié qui n’est plus qu’une variable d’ajustement budgétaire : les financements aux équipements des communes de l’agglomération sont brutalement réduits d’un tiers. Les conséquences immédiates pour ces établissements, qui ont fixé leur programmation culturelle depuis un an et se sont engagés auprès des artistes et des compagnies sont dramatiques. 

Associations méprisées 

Le monde associatif, si précieux pour favoriser le vivre ensemble est également pris pour cible : les associations du territoire sont privées dès cette année de 532 250 € de subvention et « l’arrêt progressif des subventions aux associations culturelles et sportives » est même annoncé. 
Le désengagement brutal de la CASQY menacera l’existence même de nombreuses associations, provoquera une diminution soudaine des services rendus à la population et l’augmentation des tarifs des associations qui voudront maintenir certaines activités. 
En savoir plus ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire