mercredi 30 septembre 2015

Été festif, rentrée solidaire ?

Après un été festif, avec l'Eté en sable, la rentrée est solidaire à Montigny avec enfin des changements de tarifs sur les spectacles culturels, comme nous le demandions depuis longtemps… Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Tout ? Non.

Tristesse estivale


Cet été encore, les gymnases étaient fermés, les maisons de quartiers aussi, les activités étaient rares ; et cette année le président de l’agglomération (également maire de Montigny) a rendu payant l’accès à l’Ile de loisirs.

Certes, le conseiller départemental (également maire de Montigny) a obtenu, comme les autres maires de l’agglomération récemment élus conseillers départementaux, la projection d’un film en plein air à Montigny. Mais l’Eté en sable et la projection d’un film ne suffisent pas, face à la solitude de ceux qui ne partent pas.

Rentrée associative


Depuis, la rentrée est passée par là. Au forum des associations, nous avons pu nous inscrire ou nous réinscrire aux activités sportives et culturelles de l'année, organiser notre temps et notre budget en fonction de nos centres d'intérêt… ou au contraire, pour un grand nombre d'entre nous, organiser nos activités en fonction de notre budget. C'est d'autant plus vrai pour tous ceux dont les revenus sont les plus fragiles, et qui auraient besoin d'un coup de pouce – pas d'une gratuité totale, juste ce qui serait nécessaire pour que le prix d’une activité, d’un spectacle, ne soit plus rédhibitoire.

Cela n’a pas été fait. Au lieu de cela, pour cette année, la municipalité a fait évoluer la tarification des spectacles à la ferme du Manet : désormais, une place au-delà du 25ième rang coûte 15% de moins que sur les 24 premiers rangs. Était-ce si important, au regard de la question de l’accès à la culture pour tous ?

Rentrée scolaire


La rentrée, c'est aussi le moment du retour à l'école. Depuis un an, il n'y a pas eu la grande concertation que nous avions proposée, pour améliorer la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires avec les enseignants et les parents. Pas vraiment d'analyse qualitative, donc pas vraiment de changement (un simple décalage d'une demi-heure)... mais un début d’analyse financière qui a montré que notre estimation du coût était la bonne, bien en-deçà des prévisions alarmistes faites par la municipalité en 2014 (30 % d'écart !).


Nous affichons nos différences, mais nous restons optimistes : l'année prochaine, les Ignymontains seront davantage écoutés, l'été sera festif, et la rentrée solidaire...

Pour les élus de « Montigny à venir », Agathe Viard et Vivien Gasq

Pour nous contacter : montignyavenir78@gmail.com

[La tribune de nos élus du groupe "Montigny à venir" à paraître dans le numéro d'octobre 2015 de l'Ignymontain]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire