vendredi 22 janvier 2016

Réunion publique sur le PLUi (Plan local d’urbanisme intercommunal) de Saint-Quentin en Yvelines

ACiMA organise une réunion publique le lundi 8 février 2016 de 20 h 30 à 22 h 30 au gymnase Pierre de Coubertin (salle n°1) avec comme ordre du jour :



jeudi 14 janvier 2016

Vélopolis condamné ! Les "assigné-e-s" ne paieront pas 3,7 millions d'euros


Nos amis les "assigné-e-s" de Montigny nous ont informé de leur victoire au TGI face à Vélopolis, et ils nous ont fait parvenir le communiqué de presse suivant :

Le Tribunal de Grande Instance de Versailles , par son arrêt de 08 décembre 2015, a sévèrement condamné la société Vélopolis (filiale de Bouygues au moment des faits) pour l'action intentée contre les citoyens et les citoyennes qui avaient osé contester le permis de construire du vélodrome national de Montigny-le-Bretonneux. 
Vélopolis est condamnée à verser 1500 € à chacun-e des "assigné-e-s" à "titre de dommages et intérêts pour procédure abusive" et 5000 € globalement au "titre des dispositions de l'article 700 du code de procédure civile". 
Mais plus que par la sanction pécuniaire, la sévérité de la condamnation réside dans les "motifs de la décision". 

lundi 4 janvier 2016

Meurtre au vélodrome


Nos amis de l'association TouSQYlie (Pour initier, créer, accompagner toute action citoyenne, développer le «mieux vivre ensemble», tisser des liens entre les habitants de SQY) nous informent de l'organisation d'une nouvelle "murder party". 

Ils nous invitent à commencer l'année 2016 en jouant ... le 07 février à une murder party. Pour répondre à l'engouement manifesté lors de la première "murder"  (en octobre à Montigny), ils proposent deux sessions de jeu : une partie le matin à 10 h30 et une  l'après midi à 15 h. 


vendredi 1 janvier 2016

D’une année à l’autre

L’année 2015 s’est achevée sur des événements particulièrement marquants : attentats du 13 novembre et percée de l’extrême droite, mais accord porteur d'un immense espoir pour enrayer les changements climatiques. Face à ces risques, tous les responsables politiques sont d’accord : il faut éduquer, donner à chacun sa place dans la société, partager les biens communs, développer une culture de paix et de bienveillance à tous les niveaux... Mais nous avons beaucoup de mal à passer de la théorie aux actes.

Les armes de la démocratie

Les attaques terroristes du 13 novembre ont voulu nous toucher au plus profond de ce que nous sommes : un pays libre, attaché à l'égalité des droits, dont les valeurs de fraternité et de solidarité ont tracé un chemin dans l'histoire. Face à la mort et la destruction, face à l'oppression par des idéologies meurtrières, nous resterons nous-mêmes.