jeudi 24 mars 2016

Une gestion intercommunale de l'eau ?

Nos amis d' "Ensemble pour Élancourt", association sœur d'ACiMA, nous informent de l'organisation d'un débat participatif sur la gestion intercommunale de l'eau sur Saint-Quentin en Yvelines.

Une gestion intercommunale de l'eau ?

Débat, le jeudi 7 avril à 20 heures

Maison de la Villedieu, cour Abel Gance à Elancourt, Saint Quentin en Yvelines. 
Nous, citoyens de Saint-Quentin en Yvelines, nous interrogeons sur la gestion de l'eau. En effet, nous ne trouvons par normal que les tarifs soient différents selon les quartiers. Comme la Loi impose dorénavant que l'intercommunalité reprenne la gestion de ce service public, nous voulons nous donner les moyens de comprendre les enjeux et de peser sur les décisions publiques. 
Cette manifestation s'adresse donc à tous les citoyens voulant développer leurs connaissances sur la gestion de l'eau potable et de l'assainissement. Elle débutera par une explication des factures des participants et une introduction pédagogique. Elle se poursuivra par un débat contradictoire sur les choix de gestion et de tarifs.

Nous avons demandé à plusieurs intervenants d'expliquer leurs points de vue :
  • Maurice MARTIN, Professeur de géographie, membre de la coordination "Eau-Ile de France" et de l'association AREPCAMY.
  • Un élu de SQY Thierry Essling, pour préciser les orientations intercommunales
  • Un représentant de la SAUR, pour expliquer la gestion actuelle
  • Un représentant de l'association UFC QUE CHOISIR, pour éclairer le débat
  • Un membre du parti Communiste, pour présenter la pétition : https://agglosqy.wordpress.com/2016/01/18/lettre/

Nous débattrons ensuite autour des questions des participants, où des nôtres :
  • Pourquoi les citoyens, qui sont pourtant les seuls à avoir l'expertise d'usager de ce service public, ne sont-ils pas mieux informés par les élus ?
  • Comment prendre connaissance des rapports relatifs au prix et à la qualité du service public d'eau potable ?
  • Les Commissions Consultatives des Services Publics Locaux font-elles l'examen des informations délivrées par les sociétés qui gèrent l'eau ?
  • Les collectivités ont-elles suffisamment de compétences techniques ? les sociétés prestataires n'ont-elles pas le monopole de l'expertise ?
  • Alors qu'actuellement nous constatons de grands écarts de tarifs selon les quartiers, ne faut-il pas les harmoniser dans toute l'agglomération ?
  • Quelle facturation pourrait garantir l'accès pour les besoins vitaux en eau ? http://eau-iledefrance.fr/a-limay-78-leau-nest-pas-une-marchandise/
  • Comment conserver une eau de qualité et préserver la ressource, en limitant les pollutions et en évitant les consommations excessives ?
  • Quel investissements sont nécessaires pour évacuer les eaux de pluies et les eaux usées (assainissement : réseaux unitaires ou séparatifs) ?
  • La gestion de l'eau doit-elle changer pour limiter le réchauffement climatique ? Par exemple, le Plan Local d'Urbanisme Intercommunal limite-t-il l'artificialisation des sols ? Ne faut-t-il pas inciter à récupérer l'eau de pluie et à végétaliser les sols imperméable et les toitures ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire