mardi 5 juillet 2016

Avis d'ACiMA sur le projet de Plan Local d'Urbanisme intercommunal de Saint-Quentin-en-Yvelines

Le lundi 20 juin 2016, nous avons présenté le résultat des travaux des groupes de travail mis en place par ACiMA pour étudier le projet de Plan Local d'Urbanisme intercommunal de Saint-Quentin-en-Yvelines et émettre un avis sur ce projet dans la cadre de l'enquête publique qui se tient du 16 juin au 20 juillet 2016.

L'analyse réalisée par le groupe de travail d'ACiMA se présente en cinq parties :
  • Première partie : introduction et contexte général
  • Deuxième partie : principales orientations du PADD
  • Troisième partie : le zonage et le règlement des droits à construire
  • Quatrième partie : les Opérations d’aménagement et de programmation
  • Cinquième partie : conclusions, les principaux éléments à retenir pour un avis sur le PLUi
Vous trouverez en pièces jointes :
Maryvonne LEICK
Présidente ACiMA
18 rue Saint Martin
78180 Montigny le Bretonneux

1 commentaire:

  1. Groupe "Montigny à venir"5 juillet 2016 à 14:52

    Dans le dernier numéro de l'Ignymontain :

    FAVORISER LES INITIATIVES ASSOCIATIVES ET CITOYENNES

    Le conseil municipal a décidé de restreindre l’accès aux salles municipales pour toute initiative associative ou politique, en augmentant le coût et en réduisant les durées d’utilisation.

    Face à la tentation des élus de gérer seuls les affaires de la cité entre deux élections, nous ne rappellerons jamais assez l’importance de la participation citoyenne.
    Justement, les habitants sont invités à donner leur avis dans le cadre de l’enquête publique sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal qui se déroule du 16 juin au 20 juillet.

    Le débat politique dans les conseils municipaux et le conseil communautaire est terminé. Nous avons pu y dénoncer le manque d’ambition de la majorité : le formidable élan de la construction de la ville nouvelle est maintenant retombé, et l’occasion n’a pas été saisie avec ce PLUi pour trouver un nouveau dynamisme. Enrayer le déclin démographique de
    SQY en général, de Montigny en particulier, est pourtant nécessaire pour éviter que les écoles ne continuent de se vider, pour doper l’attractivité commerciale des centres de quartiers ou du centre-ville, ou pour faire face au défi énergétique et climatique.

    Et c’est possible, avec des solutions d’urbanisme intelligentes et respectueuses de l’environnement... pour faire du slogan « SQY, Terre d’innovations » un véritable objectif et projet de territoire des prochaines années : innovations au service de la population, souhaitées voire proposées par les habitants.

    Ce n’est pas terminé et vous pouvez vous référer à l’avis très documenté que l’association ACIMA met à disposition sur son site, et qui a fait l’objet d’un travail collaboratif impliquant des habitants des communes de SQY.

    Une autre occasion de s’exprimer concerne le réaménagement
    de l’avenue Kessel. Comme nous l’évoquions dans
    notre précédente tribune, la municipalité envisage ces travaux sans circulation cyclable. Si cela vous semble incongru, n’hésitez pas à le faire savoir. Les arguments de bon sens peuvent l’emporter s’ils sont exprimés au bon moment et aux bonnes personnes.

    Pour nous, la vigueur de la démocratie repose sur la participation de toutes et tous. Nous sommes convaincus qu’une municipalité doit encourager cette participation, et nous regrettons que ce ne soit pas le cas à Montigny.

    Pour les élus de « Montigny à venir », Vivien Gasq,
    Agnès Tanguy, Agathe Viard et Jean-Luc Manceau
    Pour nous contacter : montignyavenir78@gmail.com

    RépondreSupprimer