vendredi 30 septembre 2016

Tous concernés !

Il y a quelques jours, plusieurs milliers de citoyens manifestaient à Bruxelles leur désaccord contre le « TAFTA », le traité de libre-échange entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Nous avons proposé que le Conseil municipal débatte de l’impact de ce traité sur notre commune et ses habitants, et décrète symboliquement Montigny « hors TAFTA ».

Le Maire a refusé de l’inscrire à l’ordre du jour au motif « qu’il considère que ce sujet ne relève pas d'enjeux locaux. L’usage à Montigny est de ne débattre en conseil que de ce qui relève des compétences de ce dernier. » Ce refus empêche encore une fois l’instance municipale démocratiquement élue par les Ignymontains de débattre de réelles questions de fond.

Ce projet de traité est en effet de nature à bouleverser les règles environnementales, sociales et sanitaires en vigueur, en particulier au niveau des marchés publics. Notre commune serait donc touchée par un tel accord s'il devait être ratifié.

Des exemples ?

samedi 10 septembre 2016

SQY Demain, dites-le en images !

ACiMA vous informe que toutes les personnes qui ont un lien avec Saint Quentin-en-Yvelines ont l’opportunité de participer à cette opération citoyenne qui sera utile au prochain projet de territoire. 

Le Projet de Territoire est un document par lequel une collectivité définit son avenir en matière de développement et de cohésion sociale, d'aménagement et d'urbanisme, de transport et de logement, de politique de la ville, de politique de l'environnement et de gestion des ressources.

Lors de notre analyse du PLUi, nous écrivions : "Une réflexion d’ensemble doit être menée pour concevoir un nouveau PLUi, un PLH (programme local de l’habitat) pour la période 2018-2023, et un projet de territoire portant de réelles ambitions.".

Ne ratez pas l’occasion de vous exprimer sur votre ressenti et votre vécu positif ou négatif avant le 31 octobre 2016.

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/grands-projets/sqy-demain-projet-de-territoire/

vendredi 2 septembre 2016

Réunions publiques du Maire

ACiMA, association citoyenne bien ancrée dans la ville, vous invite à participer aux réunions publiques organisées par le Maire dans nos différents quartiers, pour lui poser toutes les questions sur tous les sujets qui vous concernent. 
Le 14/09/2016 : Le Manet
Le 12/10/2016 : Le Plan de l’Eglise
Le 16/11/2016 : Le Pas du Lac
Le 07/12/2016 : Le Plan de Troux
Le 22/02/2017 : Saint-Quentin
Le 15/03/2017 : La Sourderie
Le 26/04/2017 : Le Village 
(sous réserve de modification en cours d’année).

Des membres de l’association participeront à ces réunions. N'hésitez pas à nous contacter.

A l'été en sable, 22.000 personnes... ou 22 000 passages ?

Les Nouvelles de Versailles du mercredi 24 août l'écrivent : la plage a accueilli 22 000 personnes sur 6 semaines, soit 42 jours de fonctionnement. 

Le soleil a été de la partie, même pour la projection en plein air (pour cette soirée parlons plutôt de beau temps !), et l'article par les propos de la directrice de la maison de quartier montre bien les vocations auxquelles cette manifestation répond. 

Une question cependant : beaucoup de visiteurs ont été surpris qu'à chaque fois qu'ils entraient (et l'entrée pour des raisons évidentes de sécurité était bien exiguë), une personne de l'accueil leur demande s'ils étaient de Montigny (et si oui, avec parfois insistance, de quel quartier). Ce n'était pas discriminatoire, et c'est tant mieux pour les non Ignymontains, l'exemple de Malou dans l'article en fait foi. C'était pour comptabiliser les 22 000 "personnes" de l'article, qu'il faudrait plutôt appeler "passages" ou "entrées". 

Chaque personne y est allée plusieurs fois, et pour certaines (les enfants surtout), plusieurs fois par jour. Cela diminue beaucoup les plus de 500 "personnes" accueillies en moyenne. Non les 2/3 (22 000 / 33 000) des Ignymontains n'ont pas passé l'été sur le sable "de Montigny". Ce désert s'est matérialisé, sous une autre forme, avec l'absence totale de commerçants sur le marché place Jacques Cœur, certains dimanches. 

Ne faisons pas dire aux chiffres ce qu'ils ne disent pas.