vendredi 2 septembre 2016

A l'été en sable, 22.000 personnes... ou 22 000 passages ?

Les Nouvelles de Versailles du mercredi 24 août l'écrivent : la plage a accueilli 22 000 personnes sur 6 semaines, soit 42 jours de fonctionnement. 

Le soleil a été de la partie, même pour la projection en plein air (pour cette soirée parlons plutôt de beau temps !), et l'article par les propos de la directrice de la maison de quartier montre bien les vocations auxquelles cette manifestation répond. 

Une question cependant : beaucoup de visiteurs ont été surpris qu'à chaque fois qu'ils entraient (et l'entrée pour des raisons évidentes de sécurité était bien exiguë), une personne de l'accueil leur demande s'ils étaient de Montigny (et si oui, avec parfois insistance, de quel quartier). Ce n'était pas discriminatoire, et c'est tant mieux pour les non Ignymontains, l'exemple de Malou dans l'article en fait foi. C'était pour comptabiliser les 22 000 "personnes" de l'article, qu'il faudrait plutôt appeler "passages" ou "entrées". 

Chaque personne y est allée plusieurs fois, et pour certaines (les enfants surtout), plusieurs fois par jour. Cela diminue beaucoup les plus de 500 "personnes" accueillies en moyenne. Non les 2/3 (22 000 / 33 000) des Ignymontains n'ont pas passé l'été sur le sable "de Montigny". Ce désert s'est matérialisé, sous une autre forme, avec l'absence totale de commerçants sur le marché place Jacques Cœur, certains dimanches. 

Ne faisons pas dire aux chiffres ce qu'ils ne disent pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire