jeudi 27 octobre 2016

Ces taxes foncières qui explosent…

Comme chacun d'entre vous a pu, hélas, le constater, les taxes foncières ont explosé dans notre département. 

A qui la faute ? La majorité départementale accuse le Gouvernement de les avoir contraints à augmenter la part départe-mentale, au motif que la dotation de l'Etat a baissé fortement dans les Yvelines. Le Parti Socialiste réplique que l’évolution des dotations  de l’État  et  les prélèvements nouveaux  liés à la  solidarité  entre dépar-tements représentent une baisse de 43 millions d’€ soit... à peine 4,3 % du budget de fonctionnement des Yvelines !

Qu'en est-il ? Le Point vient de publier le 25 octobre sous la plume de Jean Nouhaillac un article "Ces taxes foncières qui explosent..." dont nous vous recommandons la lecture.

On y lit notamment :

Le conseil départemental des Yvelines, en effet, n'a pas hésité à faire passer son taux de taxe foncière de 7,6 % en 2015 à 12,6 % en 2016, ce qui fait bien une augmentation de 67,6 %, record de France battu, et de loin ! 

Le président de ce conseil départemental, Pierre Bédier (LR), s'en est expliqué depuis son palais de Versailles dans plusieurs interviews. Il a commencé par dire au Figaro : « L'État nous ment. […] Nous affrontons une baisse de 90 % de notre dotation, la plus forte de tous les départements », cherchant ainsi à se faire passer pour une victime spéciale. Il a continué dans Les Échos : « Nos dépenses sociales augmentent. Elles atteindront 232 millions d'euros en 2017, soit 38 millions de plus qu'en 2013. » Fort bien, si ces chiffres sont fondés, mais ces 38 millions ne représentent que 2,5 % du budget des Yvelines, qui pèse près de 1,4 milliard d'euros ! Le budget d'un département riche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire