jeudi 27 avril 2017

Entre deux

Le 23 avril, nous nous sommes déplacés en nombre pour voter (82,47 %, plus que la moyenne nationale), affirmant ainsi notre volonté de faire vivre notre démocratie malgré les risques qui pesaient sur ce scrutin. Alors que nous écrivons cette tribune entre les deux tours, nous sommes convaincus que nous serons encore plus nombreux dans les isoloirs le 7 mai. L’enjeu de ce scrutin est en effet particulièrement important puisque nous sommes invités à choisir entre deux modèles de société très différents. C’est la règle du second tour, ne concourent que les deux candidats arrivés en tête à l’issue du premier tour. Cette séquence électorale nous avait réservé jusqu’à présent beaucoup de surprises, avec la victoire de challengers lors des trois primaires. Cette fois, la surprise n’a pas été au rendez-vous puisque les deux candidats en lice sont ceux qui ont caracolé en tête des sondages depuis plusieurs mois.