dimanche 15 octobre 2017

Suite à la nouvelle expulsion des Roms de Montigny... ne fermons pas les yeux !

Suite à la dernière expulsion des Roms de Montigny ce 5 octobre, le collectif rom Yvelines nous a fait passer le message ci-dessous. 

Nous vous invitons à en prendre connaissance et à signer avec nous la pétition en lien.

Bonjour à tous et à toutes, 
Oui, nos efforts pour l’intégration des roms de Montigny, la scolarisation des enfants viennent d’être anéantis par leur expulsion très loin, hors département : Alfortville, Le Blanc Mesnil, Cergy. 
Ce que nous contestons, ce n’est pas leur expulsion en tant que telle (quoique !) mais leur envoi à l’autre bout de la région, et pour 15 jours seulement, après ils seront à la rue, loin de tous, des services du 115 qui les a logés, « mis à l’abri « selon l’expression officielle ; aucun suivi social. Comme à Carrières sous Poissy, Triel 
Et après on leur reproche de ne pas s’insérer, de ne pas scolariser leurs enfants, de faire la manche ! 
Il faut tout recommencer ailleurs, ou ici, car souvent ils reviennent là où ils connaissent du monde, les associations. 
Alors voici le tract que le collectif rom Yvelines (dont je fais partie au nom du secours catholique, de la FCPE, du RESF78) a distribué vendredi à 16h30 ,aux sorties des 5 écoles où les enfants roms expulsés jeudi matin, à 7h30, étaient scolarisés 
Je précise que ceux expulsés l’an dernier en novembre ( chanceux ) sont logés en hôtel ici, et pour une famille en logement social au quartier des prés ; donc leurs 4 enfants sont encore scolarisés sur Montigny et nous les suivons encore dans leurs devoirs et loisirs. 
Ci-dessous, le lien de la pétition "alerte hébergement dans les Yvelines"  que nous venons de créer, à l’intention de M le Préfet de Versailles. 
Ce texte va être signé en parallèle par un grand nombre d’associations de solidarité officiellement, la pétition est une initiative ignymontaine, mais il existe aussi une pétition nationale, qui ne fait pas double emploi, vous avez aussi le lien sur le tract en bas de page 
Si, comme moi, vous voulez alerter le préfet sur le manque de logements pour les plus pauvres, ceux à la rue, dans un département riche, alors signez, faites suivre à vos amis 
Merci, vous avez le texte en pièce jointe ainsi que le tract de vendredi plus axé sur les enfants roms expulsés sur Montigny

Fraternellement 
Marie Odile Bernard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire